wpf3e2eab4.png
wp22f6197a.png

Contact: Didier Raymaekers – bouchonez@gmail.com – 0486/93.93.95

 

wpf776d1d2.png
wp22f6197a.png
wpa7e35adb.png
wp9b596acc.png

Cours d’oenologie à Chaumont-Gistoux

wp6396f1e1.png

Dégustation de vin belge

La soirée du 21 avril était consacrée au vignoble belge.

Les participants ont pu apprendre, entre autres, que la taille du vignoble belge est de 260 hectares et la production d’environ 7540 hectolitres en 2016.

Cela reste évidemment insignifiant par rapport à la production mondiale de vins, mais c’est une nette augmentation par rapport à 2005 puisque le vignoble a quadruplé depuis cette date.

La Belgique compte environ 280 producteurs dont deux tiers sont situés en Flandres.

La majorité des domaines professionnels de plus de 10 hectares sont par contre situés en Wallonie: le Vignoble des Agaises (Haulchin), le Château Bon Baron (Lustin), le Domaine du Ry d’Argent (Bovesse), les Vins de Liège, le Château de Bioul, le Domaine du Chenoy (Bovesse) et le Domaine du Chant d’Eole (Quévy).

En Flandres, on retrouve trois grands domaines: le Wijnkasteel Genoels-Elderen (Riemst), Entre-Deux-Monts (Westouter) et le Wijndomein Aldeneyck (Masseik).

La dégustation a permis de goûter des vins blancs effervescents, des vins blancs tranquilles et des vins rouges.

Trois vins ont été plébiscités par les participants:

  • La Cuvée Nell du Domaine du Ry d’Argent à Bovesse, un effervescent élaboré à partir de Solaris, un cépage interspécifique qui donne d’excellents résultats en Belgique
  • Le Blanc du Domaine de Mellemont, à Thorembais-les-Béguines, élaboré à partir de Müller-Thurgau et d’Auxerrrois
  • Le Chadonnay Blauw du Wijnkasteel Genoels-Elderen, à Riemst, un véritable Chardonnay à la « bourguignonne ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les photos illustrant ce reportage ont été réalisées par Stéphane Debauve que nous remercions chaleureusement.

wp68930bf8_0f.jpg
wp317a9cd0_0f.jpg
wp5cee925c_0f.jpg

© S. Debauve

© S. Debauve

© S. Debauve

wp116e6b84_0f.jpg

© S. Debauve